Forums de la narcolepsie et hypersomnie idiopathique
Share:
Notifications
Retirer tout

Hypersomnie et PACES

   RSS

0
Créateur du sujet

Bonjour à tous, 

Je consulte ce forum depuis plusieurs mois mais sans jamais vraiment trouver de réponse à ma question. J’ai 18 ans et je suis atteinte depuis mes 16 ans d’une hypersomnie idiopathique. J’ai été diagnostiqué comme tel le 1er mai 2019 et depuis je suis un traitement au Modiodal, les effets n’étant pas flagrant et les effets secondaires assez penibles. Mon problème est le suivant, toute ma vie j’ai rêver de devenir médecin et je l’ai donc logiquement inscrit cette année dans mon parcours sup. Malgré tout, j’ai eu d’énormes doutes pendant l’année, à propos du rythme des études mais aussi du métier en lui même. Boosté par ma famille j’ai accepté ce choix quand j’ai été reçu. Je rentre donc à la rentrée en PACES à Paris V (fac la plus proche de chez moi, tant qu’à faire autant limiter le trajet). Mais plus ça va, moins j’ai envie d’y aller car au delà de la première année qui me parait très difficile à décrocher avec cette maladie, la suite des études me parait presque aussi insurmontable. Si vous êtes dans cette situation ou que vous l’avez déjà passé, pourriez vous me dire comment vous l’avez vécu ?

Merci d’avance,

PS: J’ai un « plan B », qui me plait énormément et qui est nettement plus accessible au niveau des études et même au niveau des débouchés (horaires fixes de bureau)

Ce sujet a été modifié Il y a 4 months 3 fois par admin

@zcharbo

Slt, c'est peut etre trop tard mais qqun d'autre en aura peut etre besoin. Moi je suis étudiant en 2e année en médecine en Belgique et je souffre de narcolepsie avec cataplexie depuis mes 12ans. J'ai cherché pendant 7ans ce que j'avais mais je ne trouvais pas jusqu'à tout récemment (19ans), j'avais déjà fait un test du sommeil qui n'avais rien décelé à mes 12ans. Enfin, bref je suis pas encore diagnostiqué mais ma neuro est sur à 99% que c'est ça et juste le fait d'être cataplexique ça peut venir que de cette maladie. A cause du covid impossible de faire le test du sommeil mtnt donc je reste dans l'attente mais la neuro m'a prescris de la relatine pdt ce temps. 

Donc pour revenir aux études, chez nous les cours magistraux ne demande pas une présence obligatoire ce qui est un avantage car je tenais pas plus de 15min avant de m'endormir dans les cours du genre biochimie, statistique, etc.. Donc si c'est pareil chez vous, je te conseil de ne pas aller aux cours chiant où tu t'endors qui ne seraient qu'une perte de temps et de les voir en auto apprentissage, ça permet souvent de prendre de l'avance. Demande toujours à tes amies si les profs on donné certains conseils et pose tes questions au prof par mail.

Si tu as rêvé toute ta vie de devenir médecin, (et je te comprends entièrement car c'est selon moi le plus beau métier au monde et il est vraiment différent des autres dans le sens où si tu es indépendant tu gères ton horaire, ton salaire, tu restes pas assis devant un écran H24 et tu es directement en relation avec le patient, tu travailles où tu veux et quoi de mieux que de sauver des vies) alors accroche toi et je suis sûr que tu y arrivera. Par contre, si je peux te donner qlq conseils :

  • l'organisation est la clé de la réussite vraiment mets ça en priorité
  • ne t'attend pas à avoir 18 partout, moi je suis passé en deuxième avec 12,5 de moyenne et tous mes crédits (encore j'avais des facilités au lycée)  mais voilà on peut pas se comparer aux autres vu notre état,
  • si tu étais une bonne élève au lycée tu bénéficies d'un gros avantage
  • consulte les aides de ta fac pour qu'ils te permettent de bénéficier de plus de temps pdt les interros et de pas avoir des tp aux heures où tu es fatiguée
  • oublies les soirées arrosées jusqu'à 4h matin
  •  va en présentiel aux cours qui sont vraiment importants et où tu sais que tu vas pas t'endormir, à ceux que tu aimes beaucoup et où le prof donne des explications claires et faciles à suivre
  • fais des microsiestes de 5min quand tu sens que tu lâches et que ta prise de note se transforme en hiéroglyphes, même si tu rates 5min, après tu seras en forme , c'est mieux que de se battre contre la fatigue
  • trouve toi des amies qui te soutiennent et à qui te confier si besoin
  • favorise le sport pendant ton temps libre, ça libère des endorphines et tu dormiras mieux la nuit

Voilà, ça fait un an que tu as posté ton message mais ça m'intéresse de savoir où tu en es. J'espère pour toi que tu as réussi ton année et sinon je te dirai de retenter ta chance si tu t'en sens capable (pk pas en Belgique haha, on a bcp d'élèves PACES).

Bonjour ! Merci pour ta réponse, effectivement j’ai fini ma PACES en étant admise en kinésithérapie et en pharmacie mais je suis maintenant en alter PACES, ma fac ne nous avait pas prévenu mais les nouveaux alter PACES qui n’avait pas validé leur PACES ( plus de 10 de moyenne ) devaient attendre deux ans pour repasser les concours. En effet le concours avait été beaucoup changé notre année et la barre d’admissibilité avait été redescendu à 7. Donc pour l’instant j’étudie les sciences du langage en espérant pouvoir être admise quand je repasserais les concours dans deux ans. Je vais changer de traitement d’ici un mois ce qui m’aidera également. Effectivement je te rejoins sur le fait que le sport ça sauve la vie dans notre cas, j’en faisais trois à quatre heure par semaine à partir de la rentrée jusqu’au confinement. Pour les CM personnellement, je n’y allais pas parce que après avoir fait le test j’étais trop fatiguée et c’était plus une perte de temps qu’autre chose. En revanche j’allais à mes cours de prépa que j’arrivais à suivre et cette prépa m’a, il faut bien le dire, sauvé mon année. Et oui effectivement j’ai eu un tiers temps pour le concours, ça m’a vraiment aidé pour rattraper les moments où je m’endormais pendant les épreuves. Merci pour ta réponse !

@zcharbo

C'est cool, c'est motivant de voir que tu t'accroches et que tu patientes, bcp de gens auraient laissé tomber. Je veux pas faire le forceur haha, mais tu as jamais pensé à faire tes études en Belgique? Si par hasard tu es intéressée (car ça te permettrait d'économiser un an ou deux), sache que chez nous il y a un examen d'entrée avant la première année, il est pas trop dure c'est juste la matière de secondaire (attention aux math) où il faut 8 minimum dans chaque matière et 10 de moyenne en tout. Tu as deux chances par année (juillet et septembre) et tu peux le tenter deux années consécutives maximum. On a bcp d'anciens étudiants PACES et si tu as déjà validé certains cours tu as peut-être la possibilité d'en être dispenser (à vérifier).

Voilà c'est tout, si t'as des questions dessus hésite pas ;)

Étiquettes du sujet
3 Réponses
0

Bonjour,

n'étant pas moi même atteint d'hypersomnie mais de narcolepsie sans cataplexie (diag posé début 2019) mais étant étudiant en médecine (internat) avec trouble du sommeil, j'espère pouvoir te donner quelques éléments de réponses.

Lors de ma première année de médecine, des signes de fatigue étaient présent (endormissement lors du concours de PACES ^^) mais je ne soupçonnais pas une pathologie qui fut diagnostiquée en 6eme année.

Il y a donc eu une longue période d'études durant laquelle j'ai dû faire avec une fatigue récurrente mais tant bien que mal je vois l'internat arriver et l'aboutissement (ainsi que le commencement) du parcours professionnel que je souhaitais.

Je te dis cela car si tu souhaites devenir médecin, ne laisses pas l'hypersomnie (bien que je ne connais son retentissement sur ton quotidien) t'empêcher de tenter cette année particulière qu'est la PACES et laisser place à d'éventuels regrets. Nous sommes tous différents et les troubles du sommeil impactent nos quotidiens de façons multiples mais ne bridons pas nos envies d'avenir bien que cela nécessite des adaptations.

Ton diagnostique d'hypersomnie étant posé, tu disposes donc d'un traitement, d'un suivi/de conseils et surtout d'une meilleure connaissance de ton état qui te permettront d'affronter plus sereinement cette année universitaire.

Si tu as d'autres questions sur la PACES, n'hésite pas !

Je me permets de remettre le lien d'un salon Discord (messagerie instantanée) qui te permettra, en complément de ce forum, de poser des questions et même de partager des astuces avec d'autres personnes concernées par les pathologies du sommeil.

Le lien => https://discord.gg/gqM587w

 

 

 

Ce message a été modifié Il y a 2 years par Gazhrod

@gazhrod Bonjour, désolée je réponds très en retard. Je suis passée en alter PACES cette année car malgré une admission en kinésithérapie et en pharmacie j’ai voulu retenter. En réalité cela fait depuis janvier 2020 que j’ai du changer de médecin qui lui a voulu me changer de traitement car celui que j’ai est très inefficace et je le tolère mal. D’où mes interrogations l’année dernière.

Merci pour ta réponse et bonne chance pour l’internat !

0

coucou je viens juste de voir ton message et je pense que ma réponse arrive un peu trop tard pour toi mais je me dis que ça peut aider.. Je suis atteinte de la narcolepsie de type 1 donc avec cataplexies. J’avais toujours eu un profil de sommeil plutôt insomniaque avant le bac et du coup je dormais peu et c’etait Compliqué mais en rentrant en PACES j’ai commencé à m’endormir partout et tout le temps mais je ne m’en suis pas inquiétée je me suis juste dit que avec le stress de la PACES bah mon corps s’etait Habitue à s’endormir dès qu’il en avait l’occasion.. j’ai réussi ma PACES tant bien que mal en deux ans. J’avais l’impression de bosser beaucoup plus que les autres et que les résultats étaient pas forcément la.. et ce sentiment a duré jusqu’a La fin de ma D1. En parallèle j’ai commencé à avoir des cataplexies quand je rigolais : au début juste les lèvres, puis la tête, puis les jambes qui tremblaient et se dérobaient puis je lâchais des objets en rigolant pour enfin arriver à une chute totale sans pouvoir me retenir ou amortir la chute dès que je rigolais.. vraiment pas pratique en stage et même dans la vie de tous les jours.. ça a duré 2 ans avant que j’aille consulté un neurologue.. (je suis pas du tout hypochondriaque ahah) et après quelques mois le diagnostic tombe : narcolepsie type 1! J’avais jamais pensé avoir des troubles du sommeil et me voilà sous traitement. J’ai compris que j’avais un problème d’hypersomnie quand j’ai commencé les traitements et même si les effets indésirables sont compliqués je revis! Et même dans mes études !! Alors aujourd’hui je suis en D2 (quatrième année) à Paris VI et ça va beaucoup mieux! Donc si t’as des questions sur medecine ou sur gérer avec la maladie je suis là et je pense pouvoir t’aider un peu! N’hesite Surtout pas mais surtout ne te limite pas par peur d’échouer  avec la maladie ! Ça doit devenir notre force!!!

@clemouille Bonjour, je répond super tard mais merci ! Avec le Covid l’année dernière c’était pas super évident de faire une PACES malgré tout j’ai été admise à la fin en pharmacie et en kinésithérapie. J’ai préféré tenter l’alter PACES et je repasserais les concours dans deux ans (notre université n’a pas du tout communiqué et on a appris à la rentrée que les étudiants n’ayant pas validé leur PACES devaient attendre deux ans, et j’étais à Descartes ils ont fait un concours plus compliqué que les autres années avec disparitions de tout les schémas en anat, des questions récurrentes de TC etc... donc la barre d’admissibilité kiné était passée à 7). Bon courage pour l’externat ! Et merci pour ta réponse !

0

Bienvenue sur le forum @clemouille et merci pour ta réponse.

N'hésites pas à faire un nouveau sujet(un sujet par nouveau venu) dans le sous forum de présentation, si tu le veux bien, comme ça on y retrouve toutes les présentations en un seul lieux et ça facilite les mises en contacts des participants qui peuvent avoir les mêmes préoccupations face à nos pathologies rares. Si tu ne trouves pas le lien je te le collerai ici ;)

 

Belle journée à toi et aux autres lecteurs.

RN

Retour en haut de page