Forums de la narcolepsie et hypersomnie idiopathique
Share:
Notifications
Retirer tout

je me présente

0 Messages
1 Utilisateurs
0 Likes
1,235 Vu
admin
(@admin)
Messages: 67
Trusted Member Admin
Créateur du sujet
 

 Age : J'ai 21 ans, j'ai été diagnostiqué il y a un mois. Je ne suis pas encore sous traitement.
 - Classe : J'ai fais un Bac S option Sciences de l'ingénieur, puis un DUT Génie Mécanique et Production et je suis actuellement en deuxième année d'école d'ingénieur.
 - Difficultés en cours : Mon état de fatigue permanente a débuté après le passage de mon bac. L'attente des résultats m'a énormément stressé et j'ai perdu 6 kg en deux semaines alors que j'ai passé mon temps à manger de tout et n'importe quoi (j'ai tendance à beaucoup grignoté dans ces moments là). Et depuis, je suis tout le temps fatiguée. Je dors en cours presque tous les jours. Ce sont des cours de deux heures et en général après une demi-heure, je plonge. En général, je dors une demi-heure, mais il m'est déjà arrivé de dormir toute la durée du cours. On a beau me secouer pour me réveiller, je replonge dans les 10 secondes qui suivent. Je n'arrive pas à lutter contre ces envies de dormir. Ensuite, je sais que je suis incapable de travailler le soir. Même si j'essais, je décroche au bout d'un quart d'heure. Je n'arrive pas à rester concentrer sur ce que je fais.Je n'ai quasiment pas de mémoire, surtout de « mémoire vive ». Il m'est déjà arrivé de poser la même question à une personne, trois fois en l'espace de cinq minutes. J'étais incapable de me souvenir si l'on m'avait donné une réponse ou pas.
 - Méthodes de travail : Je n'ai pas vraiment de méthode de travail, je me laisse emporter par le flot. Ca n'a pas posé de problème en IUT mais l'année dernière, j'ai raté des exams à cause de ça. Le problème, c'est que je ne sais pas comment faire. A chaque fois que je travaille en journée, je m'endors. Alors, je travaille quand je m'en sens capable et dès que je vois que je commence à m'endormir, j'arrête et je reprends une heure après. Du coup, je perds beaucoup de temps comme ça et je finis par ne plus avoir envie. '
 - Es-tu aidé par tes proches : Ma famille est à plus de 900 km, mon copain va retourner faire ses études à 500 km et je n'ai pas beaucoup d'amis. Je sors très peu et quand on se fait des soirées, je m'endors la plus part du temps, alors, je ne suis pas celle que l'on appelle pour passer du temps. '
 - Bénéficies-tu du Tiers temps : Je ne sais pas encore si je vais faire la demande, il faut que je me renseigne sur comment ça se passe à mon école et s'il y a déjà des personnes qui en bénéficient. Je ne veux pas me retrouver à part, je n'aime pas ça.

 
Posté : 08/05/2013 08:19
Share:
4 1 vote
Notation de l'article
close

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 941 autres abonné·es.
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Retour en haut de page