Narcolepsie :modiodal et concerta  

  RSS

0

Bonjour ,

Je suis Maïté 47 ans diagnostiquée narcoleptique depuis 2014 ,j'ai d'abord pris du modiodal (jusqu'à 5) puis mon neuro me l'a associé à de la ritaline (avec cette association j'ai fait un malaise cardiaque) 

Ensuite j'ai eu Modiodal plus Wakix jusqu'en avril et vu le peu de bénéfice supplémentaire on est repassé au Modiodal seul (4 par jours) 

On m'a proposé un protocole Modiodal plus Xyrem ou Modiodal plus Concerta .

Parmi vous y en a-t-il qui ont ces traitements et quel en est votre ressenti ?

 
0

Bonjour, Thierry, 43 ans, je viens juste de changer de traitement (modiafinil effexor) que j'ai pris pendant 22 ans, par du XYREM. Cela fait donc maintenant un mois que je prends du XYREM. L'effet est surprenant, je dors la nuit sans faire de cauchemars, et reste éveillé le jour sans attaque de sommeil, sans sieste... Par exemple, aujourd'hui c'est dimanche, avant je me serai jeté dans le lit pour ronfler après le repas du midi, aujourd'hui j'ai à peine piqué un petit som d'un quart d'heure sur le canap.
Ca c'est le bon côté de ce traitement, ensuite tu as le revers de la médaille, et il n'est pas moindre. La posologie et très contraignante, il faut te faire faire une ordonnance tous les mois par ton toubib, et aller chercher le médoc à la pharmacie de l'hosto, et ensuite tu prends une dose au coucher, et une dose dans la nuit, 3 h après la première dose, sachant qu'il ne faut rien manger ni boire (surtout pas d'alcool) deux heures avant la première prise... oui rien à voir avec le modiafinil...
Enfin, pour les effets secondaires, c'est propre à chacun je suppose. Pour ma part, pas grand chose les deux premières semaines, mais depuis 15 jours dépression, je ne mange plus, je suis sportif et n'ai plus envi de courir, apnées du sommeil, confusions... A ce jour, je commence à regretter le bon vieux modiafinil et effexor, je vais consulter mon médecin demain pour lui en parler car à ce stade je me pose la question d'arrêter. Voila mon histoire..

 
Pas de mot clef.