Le diagnostique de Jean Michel, de son premier signe clinique à son implication pour l’ANC

Il est important d’informer le monde médical et les entreprises sur les troubles du sommeil que sont la narcolepsie et l’hypersomnie idiopathique. Le témoignage de Jean-Michel Périal dans l’article de presse publié le 24 mars 2019 dans le journal l’Est-Républicain en est une démonstration supplémentaire.

Ainsi, le médecin gnéraliste de Jean-Michel a rapidement, moins d’un an, pensé à le diriger vers le centre de Médecine et de Recherche sur le sommeil du CHRU de Nancy , dirigé par le docteur Jean-Luc SCHAFF.

Son entreprise, compréhensive, a aménagé son environnement de travail.

Par ailleurs, dans l’encart, le docteur Schaff rappelle l’effort actuel effectué par les spécialistes pour diminuer le délai du diagnostique.

Témoignage sur le diagnostic de la narcolepsie par Jean-Michel Périal dans le journal l'Est-Républicain
Paru le 24 mars 2019 dans l’Est-Républicain

En complément à cet article

Jean-Michel Périal Périal est notre nouveau correspondant local de la région Grand-Est.

Devenir correspondant Grand-Est de l’Association française de narcolepsie cataplexie et d’hypersomnies rares (l’ANC) lui permet « d’accepter » son sort, de témoigner pour faire connaître la pathologie, aider les malades à sortir de l’isolement dans lequel la narcolepsie les a plongés.

Jean-Michel tient bien sa promesse.

Il a commencé par participer au “Thé narco” au mois de février organisé par Stéphanie à Strasbourg.

Depuis peu, il a rejoint avec son épouse Sandrine, également hypersomniaque idiopathique, l’équipe des correspondants de ANC du Grand-Est au côté de Stéphanie. Tous les trois ont tenu un stand au CHU de Nancy pour la journée du sommeil le mois dernier afin de répondre aux questions de personnes intéressées.

Vous pouvez lui laisser un commentaire en bas de cet article ou écrire à l’équipe du Grand-Est sur la page

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de