Modifications dans la peau du narcoleptique : températures centrales, vigilance et somnolence

Au sein d’une population saine, la somnolence et la vigilance établit une relation entre la température centrale du corps et la température de la peau. Quand la température centrale du corps est élevée pendant le jour, la température de la peau est basse, ce qui traduit une vigilance optimale. Inversement, quand la température centrale du corps est basse au cours de la nuit, la température de la peau est élevée, ce qui correspond à un sommeil optimal. Parmi ceux souffrant de narcolepsie, en revanche, les manipulations directes de la température de leur peau et de la température centrale du corps affectent leur vigilance et leur somnolence, selon une étude publiée le 1er février dans la revue SLEEP. »

Sur le Web: pour lire cet article

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de