“Vivre avec “, parcours du combattant?

La plupart des personnes, se dopent aux difficultés de la vie, à l’hyperactivité en utilisant des médicaments.  Tout ce qui permet de “faire face” aux situations qui entraînent ou peuvent provoquer la somnolence est à utiliser.

Voici quelques conseils pour “Vivre avec”. C’est à chacun de les étudier, de les expérimenter et de retenir ce qui peut l’aider à surmonter ses difficultés en les adaptant à son cas personnel.  “Connais-toi toi-même”, disent les Grecs :  réfléchis à tes réactions, repère les moments difficiles, découvre tes limites et étudie tes points faibles pour y faire face et tes points forts pour les utiliser.

Hygiène de sommeil

Il existe, bien sûr, des règles simples d’hygiène de sommeil.  C’est à chacun d’adapter ces règles à sa façon de vivre, à ses habitudes, à sa culture et à ses problèmes de santé. Aucun conseil donné ici ne peut avoir de valeur absolue. Ainsi certains conseils donnés à des personnes normales ne sont pas applicables aux personnes narcoleptiques ou hypersomniaques. Les conseils de sieste donnés aux personnes narcoleptiques ne peuvent être appliqués par les  “hypersoms idiopathiques”. Alors est-il encore utile de donner des conseils ? Nous pensons que oui car, d’une part, sans en avoir conscience, certaines personnes entretiennent de mauvaises habitudes évidentes et, d’autres part, cela permet de comparer ce que chacun fait  et de remettre en cause ses habitudes, si elles se révèlent contraires aux règles d’hygiène. Cette remise en cause, faite de temps en temps, permet soit de modifier ses comportements soit de les confirmer.

Rappelons donc que le plus important est la régularité dans ses habitudes de sommeil. Ceci est d’autant plus vrai, mais pas forcément simple à mettre en œuvre pour les personnes narcoleptiques dont la structure de sommeil est perturbée en permanence. Cette perturbation ne soit pas une excuse à une désorganisation subie et préjudiciable.

La nuit suivante se prépare dès le réveil et la qualité de votre sommeil est la conséquence directe de votre préparation du coucher.

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Retour en haut de page