Le Projet d‘Accueil Individualisé – PAI

Le Projet d’Accueil Individualisé s’applique aux élèves à besoins spécifiques (maladie signalée, pathologie chronique, dyslexie, …).
Il a pour objectif de définir la prise en charge  dans le cadre scolaire de l’élève au regard de ses spécificités et d’assurer la communication avec la communauté éducative de l’établissement.

Il est valable pour une année scolaire et donc à renouveler chaque année même si l’enfant reste dans le même établissement.

Mise en place d’un PAI

Les dispositions proposées ont pour but d’harmoniser les conditions d’accueil en collectivité des enfants atteints de maladie chronique, d’allergie et d’intolérance alimentaires en offrant un cadre et des outils susceptibles de répondre à la multiplicité des situations individuelles rencontrées. Elles doivent permettre aux enfants et adolescents concernés de suivre leur scolarité ou d’être accueillis en collectivité tout en bénéficiant de leur traitement, de leur régime alimentaire, d’assurer leur sécurité et de compenser les inconvénients liés à leur état de santé».

Quels sont les acteurs du PAI ?

Le PAI est un protocole établi par écrit entre les parents, l’établissement scolaire (chef d’établissement, médecin, infirmier, assistante sociale, conseiller d’orientation, psychologue, équipe éducative — enseignant, conseiller principal d’éducation, …) et des partenaires extérieurs, pour permettre l’accueil d’un élève souffrant d’un handicap ou d’une maladie ».
Le PAI met en relation plusieurs partenaires :

  • les parents qui participent à son élaboration,
  • le directeur d’école, le chef d’établissement, qui est responsable du projet d’intégration scolaire et de sa mise en œuvre,
  • le neurologue qui établit sous pli cacheté à remettre au médecin scolaire, une ordonnance concernant les besoins thérapeutiques de l’enfant et conseille les différents aménagements à mettre en place,
  • le médecin scolaire, qui est en contact avec le médecin traitant et assure le suivi médical dans l’établissement.

L’enfant malade peut bénéficier d’un PAI, à la demande des parents ou du directeur de d’établissement avec l’accord de la famille. Le PAI est passé entre l’école et la famille, avec l’aide indispensable du médecin de santé scolaire. Ce projet n’a pas à faire l’objet d’un examen par la CDAPH et il ne lui est soumis qu’exceptionnellement.

Quelles informations apparaissent dans le formulaire ?

Un document est rédigé afin d’organiser les modalités particulières de la vie quotidienne dans la collectivité et fixer les conditions d’intervention des partenaires.
Il est mentionné :

  • la situation de l’enfant,
  • les objectifs de l’intégration scolaire partagés par tous les intervenants,
  • les aménagements concernant la scolarité de l’enfant et les modalités d’intervention,
  • (aménagements d’horaires, temps de présence, dispenses de certaines activités, soins médicaux, présence éventuelle d’une auxiliaire de vie scolaire…),
  • les modalités de la concertation entre les différents signataires du projet.

Le projet d’accueil individualisé est signé par les différents partenaires convoqués au préalable par le chef d’établissement.

Le protocole d’urgence est joint dans son intégralité au PAI en particulier pour les cataplexies.

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Rentrée scolaire 2018 - anc-narcolepsie Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] se déroule au mieux, voici quelques rappels pour la mise en place du PAP ou du PPS https://www.anc-narcolepsie.com/vivre-avec/education/le-projet-daccueil-individualise-pai/ En cas de doute, notre équipe vous propose son aide à l’adresse suivante […]