Muscle

Normalement dans le sommeil, les commandes cérébrales des muscles moteurs sont bloqués. La personne ne peut bouger même si elle rêve qu’elle le fait et que son cerveau envoie bien les commandes motrices pour le faire. Grâce à cette organisation, nous pouvons dormir pendant notre sommeil.

Dans le sommeil paradoxal, il y a relâchement le plus complet et le plus profond des muscles du dormeur, sauf pour les yeux.

Dans l’accès de cataplexie, alors que la personne est consciente cérébralement, elle a une absence complète ou partielle du tonus musculaire.

C’est, sans doute, un phénomène analogue qui se produit dans les paralysie du sommeil. Alors que, après une phase de sommeil, elle est réveillée et consciente mentalement, elle ne peut plus faire aucun geste. Ces muscles n’obéissent plus à ses commandes.

« Back to Glossary Index

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de