Forums

Share:

faut-t-il prévenir l'employeur ma maladie? (ma situation et les questions)  

   RSS

0

Bonjour tout le monde,

je suis un chinois qui a finit ses études en france et cherche un travail. je suis narco depuis une dizaine d'année. Mais heuresement, mes symptôme deviennet de plus en plus léger au fil du temps. Actuellement, il me reste juste pas plus que 3-4 fois d'endormissement dans la journée, et parfois je peux pas trop rire.

j'ai déjà fait 3 stages en France sans prévenir l'employeur ma maladie. ils ont rien dit par rapport à mes endormissements (vu que c'est pas fréquent et court).

Et là, je cherche un CDI dans le tourisme(dans les bureaux), la question est donc est-ce que je peux rien dire à l'entretien, et les informer après quand c'est confirmé?  vu que c'est vraiment léger et que ça dérange pas trop le travail.

Concernant la demande de reconnaissance Travailleur indicapé, aura-t-il une influence sur révenu? genre je suis payé plus ou j'ai quelque jour plus ou qq chose comme ça?

Dernière question: comment les français prennent-ils-, quand ils entendent qqn a une maladie comme ça dans l'entreprise?

Merci beaucoup pour votre réponse.

2 Answers
1

salut !

je vais essayer de te faire profiter un petit peu de mon expérience personnelle sur les sujets que tu évoques. je vais d'abord me présenter succintement : j'ai 37 ans dont une 20aine d'année en tant que narcoleptique et je travaille dans l'informatique. La narcolepsie m'a donc accompagnée pendant l'integralité de ma vie professionnelle.

Legalement parlant tu n'as aucune obligation d'annoncer ta maladie lors de l'entretien et tes interlocuteurs n'ont pas le droit de te poser la question.

Mon retour d'experience sur la question des entretiens est la suivante. Je n'ai jamais eut le poste pour lequel je candidatais lorsque j'ai joué la franchise lors de l'entretien. Meme si les gens qui me recevais se montraient ouvert sur la question, comprehensif, etc ... En revanche, j'ai toujours eut le job lorsque je n'ai rien dit lors de l'entretien. Meme si personnellement je sais que ma maladie n'influence pas mes compétences professionnelle, les recruteurs ne prennent pas le risque. Les autres candidats "normaux" ont toujours de meilleurs garantie de performances/assiduitée.
En revanche, ne pas l'annoncer à l'entretien est un jeu un peu plus dangereux. Ils faut trouver le bon moment pour l'annoncer car c'est rarement une situation qui se cache tres longtemps. Il ne faut pas donner l'impression a l'employeur d'avoir été "arnaqué" en le signalant, par exemple, apres avoir finit sa période d'essai.

Je ne suis pas sur que ton expérience sur tes périodes de stage soient a prendre pour argent comptant dans le cadre d'un CDI. Un stagiaire coute quasiment rien a l'entreprise et elle peux donc se permettre de garder quelqu'un qui roupille un peu. Pour un poste en CDI où tu as un role opérationnel et des responsabilités c'est une tout autre chose.

Je te conseil vivement de demander la reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH). 
Premierement, cela te protegera dans le monde professionnel. Si tu te fait licencier a cause des symptomes de ta maladie, cela devient de la discrimination. 
Deuxiement, elle pourra eventuellement t'ouvrir des portes car toutes les entreprises de plus de 20 salariés se doivent de respecter un quota de salariés handicapés (6%) et ils ont des pénalités non négligeables en cas de non respect du dit quota.
Enfin, le salarié et l'entreprise ont normalement  le droit a des aides lors de l'embauche d'une personne titulaire de la RQTH.
En revanche, tu ne sera pas mieux payé et tu n'auras pas le droit à des congés supplémentaires. En contrepartie, tu ne pourras pas être moins bien payé dut fait de ton handicap.

Concernant la tolérance de la population française vis a vis de la narcolepsie, elle est globalement pas trop mauvaise. Les gens s’intéressent. Personnellement j'ai toujours accordé une importance particulière à intervenir des lors que j'entendais des bruits de couloirs me concernant. Une fois les choses expliquées et misent au point, tout c'est toujours très bien passé

J’espère que ces quelques informations te serviront dans ta futur vie professionnelle.

Salut Sircott01,

Dsl pour le retarde de réponse et je te remercie pour me partager ta expérience.

Du coup si je suis reconnu comme travailleur handicapé, et peux en même temps travailler comme les normaux, je peux donc mettre ça sur le CV ou jointe le certificat lors d'envoie de candidature? et donc quand tu travaillais et t'endormais quand ça arrive, personne d'autre ont rien dit?  esk tu dois rattraper les heures que tu endors cependant?

Je  commence à préparer les documents. j'ai quelque questions au niveau de démarche:

fiche état-civil:  c'est quoi? où obtenir?

ce que je demande:  là il faut juste que j'écris sur un papier blanc? 

Aide des ANC: comment obtnir l'aide de ANC?

Merci beaucoup

 

Bonsoir,

Je pense que vous ne devriez rien annoncer avant une fin de période d'essai et vous rapprocher d'une MDPH pour entamer votre demande de RQTH.
Pour ce qui est d'inscrire la RQTH une fois obtenu sur un CV, je pense que vous devriez prendre le temps de réfléchir à toutes les discriminations que l'on subit dans le monde professionnel et vous faire votre propre avis.
Bon courage

0

Salut,

je m'excuse a mon tour pour le delais de reponse .. Vu les 2 mois de retard, tu as deja dut avancer dans tes demarches mais bon c'est pas perdu pour les autres :)

pour ce qui concerne ta relation avec tes collegues de boulot et ton employeur, c'est a traiter au cas par cas. J'ai envie de dire que c'est quelques chose a regler en bonne intelligence. Autrement dit, ca passe par une phase de sensibilisation, explication de ton cas, etc .. Tu ne pourras jamais empecher les langues de pute de parler sur ton cas. Pour ce qui concerne l'employeur, je ne suis pas sur qu'il puisse te demander de rattraper tes heures. En ce qui me concerne, j'ai toujours fait un peu de rabe en guise de bonne volonté et d'une maniere générale, je ne suis pas du genre à compter mes heures.

Tu peux indiquer que tu es titulaire de la RQTH (Reconnaissance Qualité Travailleur Handicapé) sur ton CV. Par contre le certificat en tant que tel, je ne pense qu'il soit judicieux de le joindre. La RQTH peux être obtenu pour une multitude de raison et ils n'ont pas a savoir laquelle (je te rappelle que ce qui les intéresseras sera de remplir un quota obligatoire, pas de faire du social)

pour les documents : 

- une fiche d'etat civil est un resumé de qui tu es. elle regroupe ton nom prenom date de naissance officiels ainsi que ceux de tes parents. Les ressortissants francais peuvent la demander en ligne sur le site  https://mdel.mon.service-public.fr/acte-etat-civil.html. Comme tu es chinois, je pense qu'il faut te rapprocher de ton consulat/ambassade. (la procédure a suivre est ici :  http://www.amb-chine.fr/fra/zgzfg/zgsg/lsb/gzrz/t196607.htm)

- pour l'assistance de l'ANC, j'imagine qu'il faut "juste" la demander :)

Bon courage !