Forums de la narcolepsie et hypersomnie idiopathique
Share:
Notifications
Clear all

Comment reprendre ma vie en main ?

   RSS

0
Créateur du sujet

Bonjour à  tous,

Je viens d être licenciée de mon poste de factrice depuis début janvier car je ne tenais plus les cadences et il y a deux ans, j ai fait un burn out. J ai été pendant deux ans en arrêt maladie en me demandant comment me sortir de cette situation.  Je ne me sentais plus bonne à rien. Je précise que j ai été diagnostiquée narcoleptique en 2009 et que mes responsables au travail n ont cessé de me discriminer depuis. Le corps médical ne m a pas du tout aidé non plus. J ai essayé plusieurs traitement qui ne m ont pas convenu ( modiodal... catastrophique,  ritaline...pas mieux, pitolisant effet de 2 h et après chute libre de fatigue, et wakix à  aller chercher une fois par mois dans un hôpital ouvert pendant que je bossait).  Bref, j ai décidé de me régler mes journées en fonction de mes siestes: je dors quand j en ai besoin. Par contre, comment retrouver un travail qui acceptera cela? Je ne suis plus suivie,  car aucun médecin ne me comprend et surtout n admet que je ne suis pas capable de vivre et de travailler comme tout le monde. J ai demander à faire un dossier mdph mais à part le diagnostic tombé en 2019, je n ai rien à leur fournir.  

  • En fait, ma question ici est de savoir comment reprendre ma vie en main avec les bons médecins, centres spécialisés, et comment ne plus douter que cela n est pas imaginaire comme beaucoup de médecins ont l air de penser.... MERCI DE VOTRE AIDE
4 Réponses
0

Je te conseille un métier de bureau dans l'administration. Pourquoi ne passerais tu pas les concours administratifs?

l'avantage c'est que l'administration pourra adapter plus facilement ton poste de travail sans se soucier dans la rentabilité.

Au contraire, elle sera contente de t'avoir pour respecter le quota légal de 5% de travailleur handicapé.

Pour la reconnaissance RQTH, je l'ai eu du premier coup pour 5 ans à chaque fois et cela permet notamment de demander des emménagements de poste en cas de besoin

0

Bienvenue sur le forum @Anne-laure89,

Avais tu un statut privé ou public a la poste?

 

Contrairement a Alex mon passe me laisse penser que l'administration ou le public n'est plus ce qu'il était ... en plus ils trichent au possible, j'ai su que mon patron l'état recevait 9600 € par an pour compenser mes manques de productivité, mais me comptait pour de personnes travailleurs handicapés, pour atteindre leur quota des 6% c'est certes plus facile ainsi, mais injuste...

Pour ma part pour résumer quand l'administration a décidée de me 'jeter', elle m'a forcée à me mettre en arrêt maladie, et j'ai refusé, j'ai évoqué que c'était pas la RH qui pouvaient me declarer inapte mais seule la médecine du travail.
Dans l'heure, j'étais convoque par la médecine du travail, qui m'a simplement déclaré inapte a tout poste ... les décisions de reprises mi-temps thérapeutique ou autre étaient déjà décidées avant chaque visite médicale, minimum tout les six mois, avec leur médecin conseil... Je ne sais plus trop conseiller le domaine public et j'ai connaissances de difficulté cote ministères des Armées, santé, intérieur et éducation nationale... pour certains, ça se passe bien, mais bcp moins de témoignages en ce sens !

Je pense le choix numéro un, coté professionnel, c'est de te lancer dans quelque chose qui te plait avant tout.

Sinon cote centre spécialisé, t'es suivie ou si pas indiscret? Et par qui ? Et de quelle région, mais si ces renseignements peuvent déranger en public, dis le moi en privé et je te dirai ce qui me semble le mieux dans ton contexte, mais important d'aller peut être vers un centre de référence.

 

bon dodo  ;)

 

RN

 

 

0

Alors dans l'administration si on devait virer tous les gens inaptes ou improductifs on serait beaucoup moins nombreux. En catégorie C, la fonction publique offre pas mal de poste tranquille avec des horaires flexibles.

Après, j'ai entendu dire que la fonction publique territoriale était beaucoup plus dure niveau management et dispose d'une médecine du travail....

0

Tiens c'est drôle Raymond, avant de lire ta réponse, je me suis fait la même réflexion (de début, on ne m'a pas déclarée inapte... pour l'instant ! mais il m'est arrivé la même chose dans le privé à 2 détails près !)

Il y a 15 ans, je n'étais pas diagnostiquée, mais j'étais déjà hyperso... un médecin du travail m'a conseillé d'aller dans le public, moins de pression, plus de respect...

Quand dans des réu d'infos syndicales, je prends la parole pour expliquer, que ben non, l'administration, "c'est plus ce que c'était', et que la pression, le stress, ça y existe aussi, on apprécie, on confirme, on est gêné...

Bref, @anne-laure89, la première chose àfaire est de trouver un bon spécialiste du sommeil, compréhensif, qui pourra t'aider à gérer ton rythme quotidien. Pour ça il faudrait surement voir avec l'équipe régionale qui doit avoir les bonnes personnes à te conseiller.

Il y a aussi le guide Hyperso et parcours pro (dispo sur le site). ça ne te donnera pas forcément des solutions directes, mais des pistes, et une base pour expliquer.

 

Pour le dossier MDPH, le diagnostic, et met la gomme dans la lettre sur ton projet de vie, en expliquant ce que tu attends (d'une RQTH), en quoi ça va t'aider...

Il te faudra de toute façon un certif médical (médecin sommeil).

De mon coté, je n'ai pas eu de soucis, mais, j'ai fait mon premier dossier MDPH pour une autre pathologie. c'est alors plus simple, de "rajouter".

Retour en haut de page