Marie-Claire

Marie-Claire : ils sont otages du sommeil

Notre présidente ainsi qu’un de nos adhérents ont accepté de dévoiler leur maladie et leur parcours pour sensibiliser les lecteurs du journal Marie-Claire.

Article à retrouver en ligne

L’ANC oriente Manon vers l’unité du CNRNH à Montpellier. “Là, j’ai eu l’impression d’être comprise et de commencer le premier jour du reste de ma vie.”

0 0 votes
Notation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Retour en haut de page