Poster 56 : Sommeil et Mémoire

Objectifs

Etudier le sommeil des adolescents sur le plan qualité et quantité, déceler les différents troubles et voir l’impact de ce manque de sommeil sur la mémoire à court et long terme.

méthodologie : une enquête descriptive a été réalisée en 2006 par des étudiants en médecine sur 980 lycéens de 14-22 ans en Algérie sur la base d’un questionnaire, des tests de mémoire simples ont été remodelés par le psychologue clinicien et réalisés pour tous les lycéens. Le questionnaire comprend deux parties : une partie sur les habitudes et les troubles du sommeil. La deuxième partie sur des tests de mémoire évaluant la mémoire à court et long terme. La saisie a été réalisée sur SPSS version 10 française.

Résultats

Nous avons classés notre effectif en bons et mauvais dormeurs. Le mauvais dormeur est défini sur les critères suivants : une latence d’endormissement plus de 30 minutes, plus de 3 éveils nocturnes, l’insuffisance du sommeil évalué par le lycéen.

  • 23,3% mettent plus de 30 minutes pour s’endormir
  • 10,1% se réveillent plus de 3 fois la nuit
  • 61% pensent mal dormir
  • 52,2% font la sieste 1à 3 fois par semaine
  • 11,4% ont eu un accident dû à une somnolence
  • 27,7% ont des troubles de la mémoire
  • 1,7% prennent des médicaments pour dormir
  • 13,8% ont des troubles du sommeil depuis 6 mois

Conclusion

L’adolescent néglige son sommeil sur le plan qualité et quantité, la majorité d’entre eux est en manque de sommeil ce qui est source d’une inattention et d’une somnolence diurne.

Cette étude a été réalisée par une équipe algérienne à Sidi-Bel-Abbès et Oran. Pour en savoir plus vous pouvez demander à son auteure : Fatiha Bradai-Meskine, son courriel : azorita2000@yahoo.fr

0 0 voter
Notation de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] poster 56 : Sommeil et mémoire (publié) […]

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Retour en haut de page