Sommeil et navigation en solitaire


vendredi 23 janvier 2009 par Marcel Rousseau

Finies les vacances ! Après une pause bienvenue de deux mois sans naviguer, à l’issue d’une saison 2008 plutôt chargée, Isabelle Joschke a redémarré l’année 2009 sur les chapeaux de roue, avec un moral de battante. Et même si la navigatrice a légèrement levé le pied en cette fin d’année 2008, elle n’en avait pas pour autant abandonné sa préparation pour la saison à venir.

Isabelle a en effet entamé un travail sur son sommeil avec des spécialistes du centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu à Paris, les Dr Damien Léger et Maxime Elbaz, ceux-là même qui ont suivi Jean-Pierre Dick lors de sa préparation au Vendée Globe. L’objectif est d’arriver à connaître parfaitement ses cycles de sommeil et leurs caractéristiques afin de pouvoir mieux gérer les phases de récupération sur les étapes de sprint de la Solitaire où physique et nerfs sont mis à rude épreuve. Isabelle a d’abord été équipée d’un actimètre, sorte de montre permettant de mesurer les périodes d’activité normales et la proportion de sommeil récupérateur, avant de passer une nuit complète, la semaine dernière à l’Hôtel-Dieu, équipée d’électrodes destinées à mesurer la qualité de son sommeil à terre dans des conditions normales. Toutes les données collectées seront mises en perspective et permettront, à terme, à Isabelle d’améliorer ses performances.

Sur le Web: cliquez pour lire l’ensemble de l’article.

Répondre à cet article