Un vaccin anti-H1N1 favoriserait la narcolepsie (article de l’Express)


mardi 24 août 2010 par Pascale Grenier

Une enquête a été ouverte en Suède, où six cas ont été rapportés.

Un vaccin anti-H1N1 favoriserait la narcolepsie

REUTERS/Ina Fassbender

18 millions de doses de Pandemrix avait été commandées par la Suède.

Un effet secondaire indésirable. L’Agence suédoise des produits médicaux a ouvert une enquête sur l’éventuelle propension d’un des vaccins contre la grippe H1N1, le Pandemrix, à provoquer la narcolepsie, maladie qui provoque des crises de sommeil irrépressibles.

Six notifications de professionnels de la santé on été reçus par l’Agence, suggérant la narcolepsie comme un possible effet secondaire d’une vaccination contre la grippe H1N1 avec le Pandemrix. L’Agence va "évaluer le possible lien entre la vaccination et les réactions rapportées", annonce-t-elle dans un communiqué.

Concernent des adolescents de 12 à 16 ans, les rapports indiquent que ceux-ci ont développé "des symptômes compatibles avec la narcolepsie" un à deux mois après l’injection du vaccin, souligne l’Agence. A l’heure actuelle il n’y a cependant pas suffisamment d’informations prouvant un lien de cause à effet entre le vaccin et la maladie provoquant des accès irrésistibles de sommeil.

Une augmentation des cas en Finlande

L’Agence suédoise dit par ailleurs être en contact avec d’autres pays de l’Union européenne, afin de savoir si d’autres cas ont été rapportés. En Finlande, l’Institut national pour la santé (THL) étudie également le risque de lien entre la maladie du sommeil et le vaccin contre le virus H1N1, en particulier le Pandemrix. Une augmentation de cas de narcolepsie a en effet été constatée ce printemps chez les enfants, rapportait ce mercredi l’agence finlandaise STT.

Environ 30 millions d’individus ont été vaccinés dans l’Union européenne avec le Pandemrix, produit par le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline, précise la Läkemedelsverket. Avec 60% de sa population vaccinée contre la grippe H1N1, la Suède présente le plus fort taux au monde. Elle avait acheté 18 millions de doses de Pandemrix, suffisamment pour offrir deux injections à ses 9,3 millions d’habitants.



1 commentaire(s) | Répondre à cet article

  1. Marcel Rousseau : Pour aller voir l’article du figaro et y faire vos propres commentaires ... libres.

    Voici deux commentaires que je faisais sur le site du figaro qui fait le tapage médiatique précité. J’avais pris le soin de m’inscrire auparavant ce qui m’a permis de savoir que mes deux commentaires ont été refusé ainsi que le montre le copié/collé que je viens de faire. On peut tout dire sur le site de ce journal, mais pas de critiques ... Elles sont censurées...

    Ai-je dit des conneries ? Ou n’ai-je pas suffisamment passé la brosse à reluire. Dites-le moi !

    marcel r. Tout à fait d’accord et j’ajouterais que plus un chiffre est faible, en statistique et ici pour la narco et plus il risque d’y avoir des corrélations fortes avec d’autres phénomènes. Mais du fait de la petitesse du nombre cela ne signifierait rien alors. D’accord aussi sur le fait que ce type d’article - mal ficelé dans sa rédaction - ne peut qu’apporter de "mauvais" arguments aux charlatans de tous poils. Dommage qu’un journal de la réputation du Figaro s’en rende complice. sur Six cas de narcolepsie en France après un vaccin H1N1 00:32, le 27/08/2010 Répondre Refusé marcel r.

    Le titre est racoleur ! Je ne travaille pas pour des labos, je suis narcoleptique et responsable du site de l’ANC (Association Narcolepsie Cataplexie).Vous ne donnez pas l’avis des spécialistes français sur la question ni quel type de lien entre vaccin et maladie pourrait la déclancher. je cite : "Grippe H1N1 : enquête sur un vaccin - AFP - 18/08/2010 En Finlande, l’Institut national pour la santé (THL) étudie également le risque de lien entre la maladie du sommeil et le vaccin (...) plus de 2,5 millions de Finlandais ont été vaccinés contre la grippe H1N1 (...). UN CAS ETAIT LIE A LA NARCOLEPSIE." (je souligne) En bonne statistique, ce chiffre n’est pas significatif ! Par contre, les titres de vos articles en font presque une certitude... Revoyez la façon dont réagissent vos lecteurs pour s’en convaincre. Peut-être y a-t-il un lien entre les deux ! Mais, on sait que le déclanchement de la narcolepsie est dû à des facteurs environnementaux très divers. Quel mécanisme serait en jeu ? Le produit, la vaccination elle-même, le stress provoqué (par quoi ?) ? Ce sont ces questions qu’il aurait fallu poser et ne pas faire un tapage médiatique de ce qui ne reste que des doutes ... à étudier. Faut-il se réjouir que cela fasse parler de notre maladie dont je rappelle qu’en France, elle fait partie des maladies les plus mal connues (même des médecins !) et les plus mal diagnostiquées. Voilà un titre sérieux et pas racoleur ! sur Six cas de narcolepsie en France après un vaccin H1N1 00:15, le 27/08/2010 Répondre Refusé


    Répondre à ce message