Tout savoir sur le Xyrem


samedi 6 février 2010 par Marcel Rousseau

Composition

Principe actif : Oxybate de sodium.

Excipients : Hydroxyde de sodium, acide DL malique, eau.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité Solution buvable. 1 ml de solution contient 500 mg d’oxybate de sodium ; elle est claire à légèrement opalescente.

Indications/Possibilités d’emploi

Traitement de la narcolepsie chez les patients adultes présentant une cataplexie.

Posologie/Mode d’emploi

Le traitement doit être initié et suivi par un médecin spécialisé dans le domaine. Xyrem doit être absorbé au lit au moment du coucher puis de nouveau 2,5 à 4 heures plus tard. La posologie initiale recommandée est de 4,5 g/jour, fractionnée en deux prises de 2,25 g. Jusqu’à l’obtention de l’effet, la posologie doit être adaptée par paliers de 1,5 g (soit 0,75 g/dose) jusqu’à une posologie maximale de 9 g/jour en fonction de l’efficacité et de la tolérance.

Un minimum de 2 semaines est recommandé entre chaque augmentation de posologie. La posologie de 9 g/jour ne doit pas être dépassée. L’alimentation réduit significativement la biodisponibilité de l’oxybate de sodium. Par conséquent, les patients devraient prendre leur repas au plus tard 2 heures avant le coucher et donc avant la première prise d’oxybate de sodium. Les patients doivent observer le même délai entre la prise du traitement et le repas.

Il est recommandé de préparer simultanément les deux doses de Xyrem avant d’aller se coucher. Avant l’ingestion, chaque dose doit être diluée dans 60 ml d’eau dans les deux gobelets doseurs de 90 ml prévus à cet effet.

Arrêt du traitement par Xyrem

Les effets à l’arrêt du traitement par Xyrem n’ont pas été évalués de façon systématique lors d’essais cliniques contrôlés. Chez certains patients, la cataplexie peut réapparaître à une fréquence plus élevée à l’arrêt du traitement par Xyrem ; cependant, cela peut être dû à la variabilité normale de la maladie. L’utilisation au cours des essais cliniques de l’oxybate de sodium à doses thérapeutiques chez les patients atteints de narcolepsie/cataplexie n’a pas mis clairement en évidence de syndrome de sevrage ; cependant dans de rares cas, des évènements tels que insomnie, maux de tête, anxiété, vertiges, troubles du sommeil, somnolence, hallucinations et troubles psychotiques ont été observés à l’arrêt de Xyrem.

Sur le Web: cliquez sur ce lien pour accéder à la suite des informations sur le Xyrem
Attention : vous ne pouvez faire que 5 interrogations quotidiennes gratuites sur ce site (http://ch.oddb.org/). Ensuite, il faut prendre un abonnement payant. C’est une base de données Suisse/Allemande
Répondre à cet article